Filmographie Gahité Fofana


Histoires de souveraineté monétaire


Synopsis

Dès son accession à l'indépendance en 1958, la Guinée dut s'atteler à la nécessaire réorganisation du secteur bancaire. Le premier gouvernement du jeune état créa la Banque Centrale de la République de Guinée qui se substitua à la Banque Coloniale avec le privilège d'émission. Le franc guinéen vit le jour le 1er mars 1960 et la Guinée se dotait d'un instrument privilégié pour l'exercice de sa pleine souveraineté sur l'échiquier mondial.

L'histoire de la monnaie guinéenne se confond avec celle du pays. Les billets de banque et les pièces de monnaie, par les images et les effigies des héros nationaux et africains dont ils sont les supports, constituent de véritables pages de l'histoire de la Guinée et de l'Afrique.

Le film donne la parole aux gouverneurs de la Banque Centrale qui se sont succédés depuis sa création, il y a cinquante années. Tous évoquent la même volonté d'affirmer la personnalité de l'état.


Fiche technique

Réalisation > Gahité Fofana
Caméra > Malick Conté
Son > Billy Touré
Musique > Ba Cissoko

Documentaire - 52 minutes - HDV - 4/3

Production > bafila films - Conakry, Guinée - contact@bafilafilms.com




28 septembre, année zéro


Réalisation > Gahité Fofana
Genre > Documentaire
Durée > 52 minutes
Année > 2011

Synopsis
Le 28 septembre 1958, la Guinée devient la première colonie française d'Afrique à obtenir son indépendance en votant "non" au référendum organisé par le Général de Gaulle.
Le 28 septembre 2009, lors d'un meeting pacifique dans l'enceinte du stade qui porte le nom de cette date historique, plus de 150 personnes sont assassinées par l'armée.
En un demi siècle, la Guinée a connu deux présidents.
Les manifestants refusaient une nouvelle dictature annoncée.
L'esplanade du stade du 28 septembre est un carrefour à Conakry proche des terrains de sport, de l'université, du grand marché, entre la ville et la banlieue.
Là, se croisent des jeunes de toutes origines, c'est un carrefour d'idées.

Générique
Avec > Oumou Barry, Mabinty Balath, Souleymane Seize Bangoura, Mohamed Cissé, Ibrahima Sory Camara, Messou Koïta, Sérémady Kaba, Pépé Soropogui, Abdoulaye Diallo, Amadou Oury Camara, Oumar Baïlo Diallo, Antoine Dopovagui, Djélimory Cissoko, Mariama Cissé, Fatoumata Camara, Mamadou Cellou Bah, Alsény Fofana, Fonfomady Camara, Halimatou Diallo, Aminata Mara, Mamadou Cellou Diallo, Naïbé Naïmenggeng Saadié, M'mah Soumah, Aïcha Sano, Bintou Camara, Béatrice Béavogui, Fodé Abdoulaye Bangoura
Assistant Réalisateur > Malick Bah
Prise de Son > Billy Touré
Caméras > Alama Bangoura
                   Gédéon Lamah
Montage > Gahité Fofana
Régisseur > Idrissa Chérif Diallo
Mixage > Cyril Jégou
Étalonnage > Dan Cohen
Musique Originale > "Conacrime" Amiral & Takana Zion
Production > bafila films
Avec le soutien > Fonds social de développement de l'Ambassade de France à Conakry
Et la participation > L.A.F, Centre de Ressources Audiovisuelles en Guinée (CRAG)

Un matin bonne heure (Yaguine & Fodé)


Réalisation > Gahité Fofana
Genre > Fiction
Durée > 75 minutes
Année > 2006

Synopsis >
Eté 1999, Yaguine Koita et Fodé Tounkara, deux adolescents guinéens en vacances, rêvent d’un avenir meilleur, d’études et d’espoir pour tous. Comme des papillons attirés par les lumières prometteuses mais illusoires de l’Europe, ils aimeraient non seulement changer leur avenir, mais celui de tous les jeunes africains. Ils conçoivent alors un projet qui, espèrent-ils attirera l’attention des dirigeants occidentaux sur les malheurs de l’Afrique. « Un matin bonne heure » retrace les derniers jours de Yaguine Koïta et Fodé Tounkara retrouvés le 2 août 1999 à Bruxelles dans le train d’atterrissage d’un avion de la SABENA. Pour expliquer leur geste, les deux adolescents portaient sur eux une lettre aux «Excellences, Messieurs les responsables d’Europe», qui représente un émouvant appel au secours:
[…] C’est de votre solidarité et votre gentillesse que nous vous crions au secours en Afrique. […] Donc si vous voyez que nous nous sacrifions et exposons nos vies, c’est parce qu’on souffre trop en Afrique et qu’on a besoin de vous pour lutter contre la pauvreté et pour mettre fin à la guerre en Afrique. Néanmoins, nous voulons étudier, et nous vous demandons de nous aider à étudier pour être comme vous en Afrique.

Production > Arte France, Key Light, Bafila Films
Format > 35mm / 1,66 - Optical Dolby SR. Disponible en Beta num et DVD
Version > VO sous-titrée français ou sous-titrée anglais.
Diffusions > ARTE, TV5, RTG
Prix > Lauréat de la Fondation Beaumarchais (SACD) scénario fiction TV 2005 - Prix Oïkocredit 20ème Festival International du film de Fribourg 2006 - SIGNIS Award International Film Festival Open Doek of Turnhout 2006 - Prix Wandé FESPACO 2007 - Prix des Nations Unies des droits de l’enfant FESPACO 2007 - Sélection « Tous les cinémas du monde » Cannes 2007 - Prix du Festival International Film Innsbruck 2008 - Kazou d'Or au Festival du Film Francophone de Kalamazoo, Michigan, USA, Mars 2009

Générique >
Yaguine                 Mamoudou Camara
Fodé                      Sory Kandia Kouyaté
Khésso                  Amy Boïro
Salma                    Fatoumata Kanté
Tonton Bouba       Balamoussa Fofana
Mohamed              Ceydouba Koumbassa
Voix de Khésso    Raïhanatou Diallo
Assistant réalisateur - Olivier Berlaud
Chef décorateur - Chef Joseph Kpobly
Directeur de la photographie - Benoît Chamaillard (A.F.C)
Ingénieur du son - Philippe Fabbri
Ingénieur du son mixage - Fred Bielle
Photographe de plateau - Philippe Lévy
Régisseur général - Dramane Traoré
Production exécutive - bafila films
Directeur de production - Cheik Dem
Montage image - Gahité Fofana
Montage son - Cyril Jégou           
Musique originale - Sory Kandia Kouyaté et Sékou Kouyaté
Avec la participation > Centre National de la Cinématographie - Ministère des Affaires Étrangères - Fonds Images Afrique
Avec le soutien > Fonds Francophone de production audiovisuelle du Sud - Fondation Beaumarchais - Hubert Bals Fund of the International Film Festival Rotterdam - Göteborg Film Festival Fund

I.T (Immatriculation Temporaire)


Réalisation > Gahité Fofana
Genre > Fiction
Durée > 77 minutes
Année > 2001

Synopsis > Quelques jours de la vie de Mathias Lenault entre Fria et Conakry en Guinée. La période pendant laquelle il recherche son père inconnu, dans un pays qui lui est étranger...

Production > Arte France, Léo & Cie, Bafila Films
Distribution > Bafila Films
Format > 35mm / 1,66 - Optical Dolby SR. Disponible en Beta num et DVD
Version > VO sous-titrée français ou sous-titrée anglais.
Diffusions > ARTE, TV5, RTG
Festivals > Prix spécial du Jury, Festival International du film Francophone de Namur 2001- Forum International du Nouveau Cinéma de Berlin 2001

Générique
Rama > Fatoumata Kanté, Mathias > Lénault Gahité Fofana, John Tra > Yves Guichard Traoré, Sylla Ibrahima > Sano
Avec la participation de > Moussa Kémoko Diakité, So Baïlo, La troupe Péssé, Les étoiles de Boulbinet Junior
Assistant réalisation > Frédéric Goupil
Chef opérateur > Peter Chappell
Ingénieurs du son > Maguette Sala, Jérome Ayasse, Olivier Busson
Régisseur > Isabelle Soyer
Producteur exécutif > Nova Plus : Moussa Kémoko Diakité, Idrissa Chérif Diallo
Administration de Production > L'Envers du Décor : Catherine Julien
Comptable > Pierre Koïvogui
Secrétaire de Production > Maria Achkar
Montage > Yannick Kergoat
Montage Son > Béatrice Wick
Ingénieur du son mixage > Anne Le Campion
Post-production > Michel Loro
Unité de Programme Fictions ARTE France >  Pierre Chevalier, Arnaud Louvet
Musique Originale > Sékou Kouyaté
Avec la participation de > Centre National de la Cinématographie, Ministère Français des Affaires Etrangères
ARTE France, Léo & Cie, F.G.F

Le soleil se Maquille

Réalisation > Gahité Fofana
Genre > Documentaire
Durée > 13 minutes
Année > 1999

Synopsis > A Yaoundé, Végan’s, une jeune fille de 13 ans, fait du Rap et écrit des romans.

Production > Bafila Films
Distribution > Bafila Films


Mathias, le procès des gangs


Réalisation > Gahité Fofana
Genre > Documentaire
Durée > 50 minutes
Année > 1997

Synopsis > Mathias a vingt ans, il est condamné à mort et attend dans une prison guinéenne l'exécution de sa peine. Leader d'une bande d'adolescents qui, fin 1994, a terrorisé Conakry, opérant quotidiennement des attaques à main armée, il fut arrêté et jugé.
Il devint alors, malgré lui, l'un des acteurs du "procès des gangs", retransmis quotidiennement durant 8 mois par la télévision nationale guinéenne.
De ce fait divers devenu fait de société, le réalisateur a souhaité montrer à la fois sa répercussion sur la population et le sens qu'ont voulu lui donner les responsables politiques guinéens. Télédiffuser le procès, c'était promouvoir la justice constitutionnelle contre la justice de la rue et défendre ainsi l'image d'un État juste. Le film, tout en montrant les contradictions, les non-dits, voire les manipulations liées au procès, éclaire cette démarche complexe vers l'instauration d'un État de droit.

Production > Ardèche images production, FGF (Bafila Films), Revue Noire, Radio télévision guinéenne, Huit Mont Blanc

Distribution > Bafila Films, Ardèche images production
Format > Betacam SP
Version > VO sous titrée français
Diffusions > Radio Télévision Guinéenne, RTBF, TSR, Planète, CFI, TV5, Huit Mont Blanc
Festivals > Prix documentaire FESPACO Ouagadougou 1999 - Prix Radio Canada, Montréal 1999 - Sélection IMPUT, Halifax 2000

Générique >
Image > Mahmoud Alama Konaté
Son > Claude Bernard Camara
Montage > Aurélie Ricard, Eric Pretet
Assistant réalisation > Mamadou Alpha Diallo
Musique > Dikobi Muna
Producteur délégué > Jean Marie Barbe

Une parole, un visage

Réalisation > Gahité Fofana
Genre > Documentaire
Durée > 26 minutes
Année > 1996

Synopsis > Témoignage de femmes et d’hommes séropositifs en Afrique.

Production > Revue Noire Productions 
Distribution > Revue Noire Productions
Format > DV
Version > Français
Diffusions > Télévisions nationales africaines, CFI, TV5
Festivals > Sélection Cinéma du Réel

Générique
Producteur délégué > Jean Loup Pivin
Avec la participation de  > Ministère de la Coopération

Tèmèdy


Réalisation > Gahité Fofana
Genre > Fiction
Durée > 10 minutes
Année > 1996

Synopsis > Mouna vit à Conakry. Ou peut-être dans une autre ville. Le Sida est en elle. Elle le sait. Une séropositivité qui ne change pas le corps mais qui tourne dans la tête. Une solitude au fond de sa joie de vivre. Avec demain si loin...

Production > Revue Noire Productions, Bafila Films
Distribution > Bafila Films
Format > 35mm / 1,66 - Optical Dolby SRBetacam SP
Version > Français
Diffusions > ARTE, Télévisions nationales africaines, CFI, TV5
Festivals > Prix spécial du Jury "53ème Mostra de Venise" 1996 - Sélection officielle Clermont Ferrand 1996 - Cannes Junior 1997.

Générique
Interprètes > Mouna NDIAYE

Image > Peter CHAPELL
Montage > Gahité FOFANA
Son > Issa TRAORÉ
Ingénieur son mixage > Philippe Fabbri
Musique > Bafing Jazz Mamou
Producteur délégué > Jean Loup Pivin
Avec la participation de  > Ministère de la Coopération


Tanun


Réalisation > Gahité Fofana
Genre > Documentaire
Durée > 54 minutes
Année > 1994

Synopsis > En 1984, la Guinée s'ouvre à ses exilés.
Quand il voit, pour la première fois, son petit-fils né en France, El Hadj Mamadouba Fofana prend la parole.
Son témoignage original, vivant, inspiré par le jour, le lieu et les circonstances, va accompagner le film, la rencontre du réalisateur avec une famille, un pays, une culture.

Production > Bafila Films, Onacig
Distribution > Bafila Films
Format > 35mm / 1,66 - Optical Dolby SR. Disponible en Beta num et DVD
Version > Soussou sous-titrée français
Diffusions > Télévision guinéenne, TSR, TV5, CFI

Festivals > Prix Black Movies Genève 1995.

Générique
Image > Peter CHAPPELL
Son > Philippe FABBRI
Montage > Nicolas BARACHIN
Ingénieur son mixage > Marie MASSIANI
Musique > Fatouabou CAMARA
Avec la participation de  > Ministère de la Coopération - Fonds d'Action Sociale (FAS) - Conseil Régional Nord/Pas-de-Calais (CRRAV) - DDA Coopération suisse au développement - Ecrans du Sud - Centre National de Cinématographie